top of page

Le spectre du rayon d'Orion

Le spectre du rayons d'Orion

Fait naitre des couleurs fiction

Sillon d'une poudre d'étoile

Si on écoute on voit l'astral

Alors renait le sens immense

d'une unité au couleurs pourpre

un rouge qui se veut cardinal

L'unité qui relie nos sens


La couleur de notre horizon

Change trop souvent à mon sens

remets les couleurs en fusion

Pour que l'unité les encensent

Remets les sons au diapason

Pour remettre à l'endroit mes sens.


Le spectre de la poussière d'étoile

Remet des couleurs au silence

Si on écoute c'est viscéral

On sentira monter l'absence

pourquoi s'en remettre au moutons

Qui choisissent nos sorts au fond

Ce qu'ils pensent moi je m'en moque

Leur futur pourrait être glauque


La couleur de notre horizon

Change trop souvent à mon sens

remets les couleurs en fusion

Pour que l'unité les encensent

Remets les sons au diapason

Pour remettre à l'endroit mes sens.


Le glauque de leur imposture

N'aura pas de droit sur ma vie

Le glauque de leur vision trouble

N'aura pas le sens de ma vie


La couleur de notre horizon

Change trop souvent à mon sens

remets les couleurs en fusion

Pour que l'unité les encensent

Remets les sons au diapason

Pour remettre à l'endroit mes sens


Carole Framezelle - Tous droits réservés




Comments


bottom of page