top of page

Guides (une chanson)

Certains l'ont déjà entendue au détour d'une soirée ☺


Aux portes de l'absurdité j'ai trouvé mes réponses

j'ai du sombrer, pour enfin comprendre mon Latin

si j'avais écouté le monde, j'aurais sûrement sommé la fin


Aux portes du sinistre j'ai pu trouver les couleurs

d'un monde beaucoup plus subtil, d'où s'échappe leur éclat

Je retrouve le bruit de l’apesanteur, le silence de leur voix


Ouvrir les yeux sur d'autres ondes, sur l'univers et mon destin

Ouvrir mon cœur aux lueurs des ombres, à ceux qui guident mon chemin

Ouvrir les yeux sur l'amour qui inonde, pour finir par croiser son destin

Ouvrir mon cœur aux sons des nombres, à ceux qui illuminent demain


Aux portes de l'absurdité j'ai trouvé ma réponse

j'ai du sombrer, pour comprendre où était mon destin

si j'avais écouté le monde, j'aurais sûrement sommer la fin


Ouvrir les yeux sur le bonheur à la ronde, arrêter le temps pour rien

Ouvrir mon cœur fuir les décombres, pour suivre mon instinct

Ouvrir les yeux sur le bonheur à la ronde, arrêter le temps pour rien

Ouvrir mon cœur à l'amour qui inonde, et réinventer demain


Carole Framezelle - Tous droits réservés




Comments


bottom of page