top of page

De travers en travers


De travers en travers je fini a l’envers

A l’envers de ce monde que je ne connais pas

Au contraire des contraires


A contre sens de leurs combats


Dans la violence encore on avance et on crève

On abandonne nos rêves au profit du clinquant

La richesse détruit les harmonies des cœurs


Le double sens de nos combats


Pour la détresse du monde il faudrait une déesse

Une belle Marianne qui ne soit pas qu'en cire


J'ai vendu ma raison pour y croire encore

Je vendrai du poison si je jouais mon sort


Si tu crois t'en sortir à affaiblir le monde

La puissance de la vie abolira ta fronde

Je ne me résigne pas à croire en ta haine

La croyance de tes leurs à perdu mon pardon


J'ai vendu ma raison pour y croire encore

Je vendrai du poison si je jouais mon sort


Si tu crois t'en sortir à affaiblir le monde

La puissance de la vie abolira ta fronde


Carole Framezelle - Tous droits réservés

















A Mer Tume

Comments


bottom of page